Covid-19 : une version du virus plus contagieuse en décembre 2020 et une possible 3ème vague en janvier 2021

 

Après la seconde vague de fin octobre 2020 liée à une nouvelle version du virus et/ou à un impact des chutes de températures, il était prévisible de connaitre une chute des contaminations courant novembre 2020 pouvant aboutir à une sorte d'immunité collective ou presque fin décembre 2020.

La chute a eu lieu en novembre, mais depuis début décembre on assiste dans un premier temps à un palier puis à une hausse brutale des contaminations.

Ces mouvements ne sont que partiellement liés aux changement de confinement. Quelques 10% ou 15% d'écart de confinement ne peuvent expliquer ces modifications. Il faudrait peut être attendre quelques jours pour vérifier si cela ce confirme.

Mais au 19/12/20 on peut mettre en évidence une nouvelle augmentation une la contamination liée uniquement à un changement de comportement du virus.

Les données autour de Noël présentent deux visages :

- avant Noël il y a une augmentation mais cela peut correspondre à un nombre important de tests

- après Noël les chiffres redeviennent faibles

- il y a lieu de suivre au jour le jour les données de fin d'années et en relation avec la chute des températures pour valider les simulations de janvier et février 2021.

-  la moyenne de contaminés par jour sur 5 jours est de 10 545 du 26 au 30/12 et de 11 850  du 27/12 au 04/01/21 contre 14 800 et 16 300 les périodes précédentes de 5 jours. La palier reste haut mais il n'y a pas pour l'instant une explosion des contaminations.

- au 05/01/2021, les prévisions indiquent une baisse à partir de la dernière quinzaine de janvier et une fin de la pandémie en mars 2021.

 

Les paramètres de simulation sont dépendant de la connaissance du niveau de diffusion du virus dans la population. En mai 2020, les études de l'Inserme et de l'Institut Pasteur mettaient en évidence un taux de 4.4% ou 4.5% de la population contaminés soit 21 fois plus que le nombre de contaminés officiels. Depuis il n'y pas d'études qui confirme ou infirme cette situation. L'étude EPICOVID de l'Inserm lancée en octobre et novembre 2020 devrait y répondre .. mais quand ... dans cinq mois ?  comme précédemment en mai 2020 ... quand cela ne servira plus à rien (voir 2ème étude Inserm). or ce résultat permettrait de valider les paramètres de simulation en décembre 2020. Le coût de 300 000 € est dérisoire et pourrait donner des résultats sous moins de 8 jours.

En absence de ces informations, la simulation traitée précédemmenet a été éclatée en trois versions avec  des paramètres différents :

- Version A : retient 30% de cas testés asymptomatiques. et le coef à appliquer sur le nombre de cas testés positifs passe de 20.6 en mai 2020 à 13.8 au 15/12/2020

-Version B : retient un taux de 38% à 58% de cas testés asymptomatiques. et le coef à appliquer sur le nombre de cas testés positifs passe de 20.6 en mai 2020 à 9.2 au 15/12/2020

- Version C : retient un taux de 66% à 63% de cas testés asymptomatiques. et le coef à appliquer sur le nombre de cas testés positifs passe de 20.6 en mai 2020 à 7.4 au 15/12/2020

 

Les 3 versions utilisent les mêmes paramètres de mesures barrières : % de confinement, gestes barrières, port du masque et tracking:

Covid-19 paramètres actions barrières 2020-12-19

Covid-19 Simulation nombre de contaminés par jour

Covid 19 simulation nbre contamines jour France 2021 01 05

Covid 19 simulation nbre contamines jour France 2020 12 31

Toutes les versions présentent une réduction progressive courant janvier 2021 pour une fin de l'épidémie fin février 2021.

 

Covid-19 simulation nombre contaminés par jour France 2020-12-26

.

Covid-19 Simulation nombre d'hospitalisés

Covid 19 simulation nbre hospitalises France 2021 01 05

Covid 19 simulation nbre hospitalises France 2020 12 31

Les trois versions montrent une baisse régulière des hospitalisés courant janvier 2021 et une chute importante en février 2021.

 

Covid 19 simulation nbre hospitalises France 2020 12 26

 

Covid-19 Simulation nombre de réanimations

Covid 19 simulation nbre reanimations France 2021 01 05

Covid 19 simulation nbre reanimations France 2020 12 31

Au 31/12/2020, les trois versions montrent une baisse régulière des réanimations en janvier 2021 et une chute importante en février 2021.

 

Covid 19 simulation nbre reanimations France 2020 12 26

 Le nombre de réanimation présente un plateau jusque mi janvier pour la version A et B et une baisse ensuite.

La version C présente un accroissement à 5 500 cas de réanimation et exige un accroissement des actions de protections : soit tracking informatique à imposer fois 3 ou 4 soit confinement plus important bien que la simulation soit faite avec les conditions de confinmenet au 15/12/20.

 

Covid-19 Simulation nombre de décès par jour

Covid 19 simulation nbre deces jour France 2021 01 05

Covid 19 simulation nbre deces jour France 2020 12 31

Au 31/12/2020, les trois versions montrent une baisse régulière des décès en janvier 2021 et une chute importante en février 2021.

 

Covid 19 simulation nbre deces jour France 2020 12 26

 

Covid-19 Simulation nombre de décès totaux

Covid 19 simulation nbre deces totaux France 2021 01 05

Covid 19 simulation nbre deces totaux France 2020 12 31

Au 31/12/2020, les trois versions prévoient de 75 000 à 80 000 décès

 

 

Covid 19 simulation nbre deces totaux France 2020 12 26

 

 Les versions A et B prévoient 90 000 décès en France pour la Covid-19.  La version C propose plus de 125 000 décès en mars 2021

 

Tableaux des résulats au 05/01/2021

 Covid-19 Simulation des prévisions contaminés hospitalisés réanimation décès en France Moyenne Versions A B C au 05/01/2021

 

Covid 19 Simulation Version C 2021 01 05

Tableaux des résultats au 31/12/2020

Covid 19 Simulation Version A 2020 12 31

 

Covid 19 Simulation Version B 2020 12 31

 

Covid 19 Simulation Version C 2020 12 31

 

Les indicateurs des trois versions au 31/12/2020

Covid 19 Comparaison versions simulationA B C selon parametres France 2020 12 31

Selon les versions le pourcentage de la population française contaminée est de 62% pour la version A, 43% pour la version B et 32% pour la version C